Le proto Yoga de l’Indus & les origines tantriques du yoga

Le proto Yoga de l’Indus & les origines tantriques du yoga

Announcement Date: 2 janvier 2000

Le postulat

Les origine tantriques du yoga remontent a beaucoup plus loin que l’hindouisme.

Le yoga connu aujourd’hui a été très probablement développé au sein de cette civilisation que l’on dit ‘tantrique”, évoluée qui existait en Inde du 5e au 2e millenaire avant JC, la civilisation de “Mohenjo Daro”.

Des ruines archéologiques montrent Lord Shiva (la conscience) et Shakti (l energie, sous la forme de Parvati), en train d’accomplir des Asanas et pratique la méditation.

D’après la doctrine tantrique, fortement marquée par le mysticisme, il existe une identité absolue entre l’esprit et la matière, le microcosme et le macrocosme, le soi et le monde, l’âme individuelle (jivātman) et l’âme universelle (paramātman). Le paramātman est conçu comme le fondement de tout, unité indivisible, transcendante et éternelle qui se manifeste sous une forme androgyne. Cette forme a en soi un principe masculin statique et un principe féminin dynamique, lesquels, en s’intégrant l’un à l’autre, créent continuellement la vie. Le purusha, le principe créatif masculin, l’esprit, et la prakriti, la nature matérielle, identifiés avec Shiva et Shakti, constituent les deux aspects de l’un originaire, symbolisé par le lingam (« phallus », littéralement « signe ») et la yoni (« ventre maternel », « vagin », littéralement, « lieu »). De l’union de ces deux principes jaillit le monde et naît la vie.’

Mais qu’est ce que le Tantra ?

Le Tantra est une science universelle qui permet d’approcher la connaissance de l’infini à travers la connaissance du fini et du monde limité des formes. Il nous donne accès à la connaissance du macrocosme à travers le microcosme, à la connaissance de l’illimité par le biais du limité, à celle de la conscience suprême par la conscience individuelle.
Le Tantra englobe tous les aspects de la vie et nous permet d’utiliser le monde qui nous entoure comme un tremplin pour le dépasser et découvrir notre nature divine. Ainsi, le monde objectif devient une porte ouverte sur l’éternel.
Lord Shiva est considèré être le symbole de la conscience suprême. Parvati représente le savoir la volonté et l action, et est responsable de la création. Elle a offert son secret de libération sous forme de tantra. Les techniques de yoga ont leur source dans le tantra et les 2 ne peuvent être sépares, comme la conscience, Shiva ne peut être séparé de l’énergie Shakti.
Tantra peut être vu comme une science systémique, c’est la combinaison de 2 mots : “tanoti” et ‘trayati”, qui veut dire respectivement “extension” et “libération”, c’est la science de l expansion de la conscience et de la libération de l énergie. C’est le moyen d’obtenir la liberté dans ce monde pendant que nous y vivons. La première étape est de connaître les limitations et les capacité de notre corps et de notre esprit. Ensuite, il prescrit des techniques pour l expansion de la conscience et la libération de l énergie ou les limitations des capacités humaines sont transcendées.
À partir du vie siècle, on rencontre des cultes tantriques dans les écoles shivaïtes ou shaktistes, dans le bouddhisme mahâyâna et dans le bouddhisme vajrayāna (bouddhisme adamantin ou bouddhisme de diamant, aussi nommé bouddhisme tantrique) pratiqué principalement au Tibet, en Mongolie et au Japon.
La littérature tantrique se compose de textes qui ont des noms divers comme les tantra, les saṃhitā, les āgama et même certains sūtra.
La pratique du Tantra repose sur trois principaux aspects:
• le tantra, les règles et les principes
• les mantras comme véhicules de la conscience
• et les mandalas ou les yantras comme formes de la conscience
Toute chose autour de nous y compris nous-même est composée de mantra et de yantra, formes, couleurs et sons.

Partagez si vous aimez !Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter