Shiva-Samhitâ

Announcement Date: 1 juin 2000

Shiva-Samhitâ

La Shiva-Samhitâ est un texte relativement récent dont l’auteur nous est inconnu. Complémentaire des autres classiques du Hatha-Yoga, à savoir la Hatha-Yoga-Prâdîpikâ, la Gheranda-Samhitâ et le Gorakshasatakam, ce texte traite plus particulièrement de l’aspect philosophique, du fondement métaphysique du Hatha-Yoga ainsi que de la structure subtile de l’être humain et des pratique s’adressant à ce corps énergétique et mental. C’est l’un des textes fondamentaux, pour ne pas dire le texte fondamental, du hatha-yoga et de ses dérivations tantriques.
La Shiva-Samhitâ décrit la trame et propose les moyens de pénétrer les formes secrètes de la matière, de l’Univers et de l’être humain. . Il propose également de s’infiltrer dans la nature intrinsèque du mental, dans l’écheveaux des pensées pour atteindre et dépasser la source de l’erreur: Avidyâ, l’ignorance.
Ce texte se situe directement dans la lignée classique des textes hatha-yogiques, même si quelques colorations bouddhiste ou vedantine apparaissent. Il se différencie du Râja-yoga classique codifié par Patanjali par le fait qu’il donne une place secondaire au valeurs morales et vertueuses préférant considérer le monde, l’humain et les pratiques ascétique sous l’aspect de l’énergie. Dans cette optique les Yama et Niyama qui codifient le “à faire” et le “à ne pas faire”, le bien et le mal, si chers à l’orthodoxie brahmanique et aux religions en général ne sont pas mentionnés.

Traduction et commentaires de C. Tihomiroff

Partagez si vous aimez !Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter