Ecole de Yoga Iyengar à Marseille

Iyengar Marseille

“My Body Is My Temple And Asanas Are My Prayers” – B.K.S. Iyengar / Iyengar Marselle

Voici un petit retour d’expérience sur la pratique du yoga Iyengar, et de l’école Iyengar de  Marseille, créée par Stéphane Lalo, élève direct de BKS Iyengar.

J’ai beau être de la lignée des Natha Yogi, et m’y reconnaître,  je dois avouer, que j’ai trouvé dans la pratique du  yoga Iyengar un vraie révélation, et une vraie réflexion. Se servir de son corps comme terrain de recherche et d’expression de la conscience. Jusque dans le petit doigt de pied, à gauche et à droite,  jusque dans la phase externe du pied. Rien, absolument rien n’est laissé au hasard. Le corps tout entier est engagé. Une pratique du détail si intense que, l’on pourrait le comparer à des pratiques méditatives de la cérémonie du thé par exemple, l’intensité physique en moins. La conscience envahit notre temple, ce corps; et ce corps nous permet de l’enrichir.

Je n’y voyais tout d’abord qu’un côté militaire, l’exercice du corps à la sauce yoga gym en yoga pants, de la gym et puis c’est tout, tout ce que j’aime, vous vous en doutez bien!

Mais non, le yoga Iyengar propose une autre approche du Hatha Yoga Traditionnel, et reste du Hatha Yoga traditionnel. En outre, l’abandon, l’abandon total, l’abandon au divin, que je pensais exclue de cette lignée injustement qualifiée de militaire, m’a été en autre révélée dans cette pratique. Cet abandon m’est apparu dans certaine pratiques, comme le seul chemin pour comment dire … ne pas trop en chier.

Concernant les asanas, vous l’aurez compris, c’est ici que ça se passe. Et entre nous, si vous pensez encore à votre menu du soir pendant les asanas, c’est que vous pouvez passer au niveau supérieur.

Le Pranayama m’a un peu manqué, il n’est enseigné que à partir d’un certain niveau. Je respecte, même s’il est vrai qu’il est au centre de ma pratique depuis toujours. Sans rien dire, et sans que Stéphane ne s’en doute, en subtilisant le souffle au max, je le pratiquais quand même :). Il est abordé de façon totalement différente de celle qui m’a été enseignée, mais curieuse et confiante, j’ai testé et apprécié.

Le yoga Iyengar ne m’a pas proposé en tant que tel la pratique des Bandha et des Drishti, que je suis habituée à inclure dans ma pratique.

La concentration, Dharana,  est expérimentée dans la concentration intense que demande la pratique hyper précise de la posture nous.

La méditation, Dhyana, est d’avantage pratiquée pendant les stages. Mais ne vous inquiétez pas, les séances vous mettrons dans un état méditatif, sans aucun doute, je vous laisse l’apprécier ! J’ai goûté et savouré des états de conscience modifiés assez puissants.

Quant au Samadhi,  je suis sur le chemin, plutôt vers le début, very beautiful way, but very very very looooong way :), on s’en reparle autour d’une bière .. quand je me serai trouvée, dans quelques vies.

iyengar marseille 2

A Marseille, la salle est jolie, bien située, pas loin du tram des 5 avenues, lumineuse, grande, avec vestiaires.

Vous aurez toutes les infos sur le site de l’école Iyengar marseille http://www.yogaiyengar.net/ – Pas de cours d’essai gratuit, mais je pense que ça vaut le coup.

L’école organise de nombreux stages, et l’été des retraites  iyengar marseilledans des écrins de verdure à vous faire fondre : le Tardoun par exemple

Quant à Stéphane Lalo, je ne vais pas en parler beaucoup, car il n’aimerait pas trop. Il faut le connaitre pour voir sa lumière. Il nous laisse voir dans ses yeux une apparence d’automne, pour garder plus secret son soleil éblouissant. Il peut piquer, prenez garde, en cas d’agitation de l’égo incontrôlé, ou manque d’humilité caractérisé.

J’ai aimé son humour, j’ai beaucoup appris avec lui.

L’école a plusieurs profs, dont Jean Claude, prof pour débutant, que je vous recommande aussi avec grand enthousiasme.

Partagez si vous aimez !Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Les commentaires sont clos.