Gourou ? Qu’est ce qu’un Gourou ? Un maître pour quoi faire?

Gourou ? Vous avez dit gourou ?

Ce terme de Gourou (ou Guru) utilisé dans le yoga et les pratiques spirituelles orientales est galvaudé aujourd’hui en occident. Voilà l’occasion de le redéfinir et de le réhabiliter. Quand on parle du Guru ou du Maître spirituel, on fait habituellement référence à trois niveaux : le Maître extérieur, le Maître intérieur et le Maître spirituel au niveau secret. Le Guru intérieur est la compréhension de l’enseignement, la compréhension de la nature de l’esprit, qui équivaut à la compréhension de la nature des phénomènes. Le Guru secret est la réalisation elle-même. Pour simplifier, considérons les deux niveaux intégrer et extérieur : le Maître intérieur est le véritable Guru, il est le plus important, le Guru ultime, tandis que le Maître extérieur est le Guru relatif.

J’espère que nous aurons de plus en plus l’occasion de présenter des personnages comme Jacques Vignes. Médecin psychiatre de formation, Jacques Vigne (Vigyânânand) a vécu en Inde et à étudié les rapports subtils entre le corps, l’esprit et l’âme. Sa problématique est celle du rapport entre la psychiatrie, la psychanalyse, ou la psychologie avec la spiritualité. Il expérimente les processus de méditation de la tradition hindoue et les confronte aux données de la science médicale. Il aborde le chapitre des états de conscience modifiés, inconsciemment atteints  lorsque le sujet est dit malade, consciemment recherchés dans la pratique du yoga, ce qui permet de s’exercer à passer d’un état à un autre.  Il aborde aussi la force thérapeutiques des rituels,  que l’on aurait malheureusement oublié en occident.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Soigner son âme, Eléments de psychologies spirituelle, La mystique du silence…

Il est parti en Inde au début pour la thérapie par le yoga au fond dit il pour trouver un maître spirituel. Il a trouvé un médecin français qui vivait en Inde depuis 35 ans et qui avait été disciple de Ma Anandamayi. et 17 ans ermite dans l’Himalaya, expérience de solitude jugée inintéressante par Jaques Vignes.  Il le suit depuis plus de 20 ans, et reçoit son enseignement.

Ma Anandamayi dira qu’il n’y a de Gourou que Dieu. Qu’en est il selon Jaques Vignes ?

Sources: Jacques Vignes, buddhawiki.net, alternatives spiritualité

 

Partagez si vous aimez !Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire