Maria Luisa Nunoz

Avant de présenter Maria Luisa de façon académique, j’aimerais dire un mot pour évoquer sa douceur, sa gentillesse, sa passion sans faille, et sa grande philosophie. Si vous avez un jour la chance de l’entendre chanter à la fin de son cours, vous aussi, vous toucherez le Samadhi des oreilles!

Maria Luisa Munoz enseigne le yoga depuis 1986 après avoir débuté sa pratique en 1984 avec l’enseignement Sivananda à Cordoba, en Argentine. Passionnée par la philosophie de l’inde elle est devenue membre groupes qui propsaient l’étude de textes sacres tel que la Bhagavad Gita, Les Yogas Sutras de Ptanjalie, L’etude du Yoga intégral d’Aurobindo Ghose ainsi que le Geranda Samita et le Hatha yoga Pradipika

En 1990 elle approfondit ses études dans la lignée de Krishnamacharya à travers les enseignements de ses plus grands disciples Mataji Indra Devi, etTKV Deshikachar notamment sur l’approche thérapeutique du yoga, (yoga chikitsa) à travers l’application du Vinyasa Krama : agencement d’une séquence de postures selon les besoin de chaque pratiquant.

En 1993 elle se forme à l’Ashtanga Vinyasa Yoga  avec M.S. Viswanath de la Fondation Pathanjala Yoga Kendra à Bangalore, Inde. De plus, nombreuses années de pratique de Yoga Iyengar ont également donné une richesse et une profondeur à son approche sur la pratique du yoga.

Elle continue à améliorer sa pratique et son enseignement en participant à des stages et ateliers avec des professeurs reconnus dans la pratique d’Ashtanga tels que Linda Munro et Gerald DiseRon Reid et Marla Meenakshi Joy et Kino McGregor. Elle  transmet cet enseignement en France, à Aix en Provence, Bouc-Bel-Air et Marseille.

Parallèlement à la pratique du yoga, elle a aussi consacré plus de vingt ans à la pratique de la méditation au sein du  Bouddhisme Tibétain dans la ligne Drukpa Kagyu en Argentine et en Europe, participant à de nombreuses retraites telles que vipasana. En 1986  elle fait  la rencontre de Choegyal Rimpoche  et Dorzon Rinpoché prenant refuge et participant à sa première retraite de Méditation. En 1992 elle rencontre le Dalai Lama à Cordoba, Argentineparticipant  à son enseignement pendant une semaine.

« Le Yoga est arrivé comme une grâce, un grand cadeau de la vie. Avec le temps et les années de pratique,  il s’est transformé dans une force intérieure, un instrument puissant qui donne l’équilibre, la compréhension, le calme mental et les ressources nécessaires pour vivre en harmonie. Mon plus grand souhait est que tous les être sensibles puissent un jours atteindre  le bonheur »

maria luisa munoz2

Partagez si vous aimez !Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Les commentaires sont clos.