Un nouvel article sur Khecarî paru sur le journal de la FIDHY, écrit par Maheshwar

“Désormais, Ô Déesse, je vais décrire la science magique que l’on appelle khecarî, grâce à laquelle on devient sans âge et  immortel en ce monde. [Khecarîvidya] Je retourne ma langue, je plaque sa partie inférieure contre le palais, la pointe qui tire
vers l’arrière.”

C’est de cette façon que l’on m’a présentée lors du premier cours de yoga que j’ai suivi, à l’automne 2010. Point d’ancrage essentiel, s’accordant avec mula bandha et sambavi mudra dans la tenue de sushumna nadi.  C’est à la suite d’une ouverture spontanée des différents koshas, qui s’est accompagnée d’une sensibilité soudaine et exacerbée au prana, que j’ai rencontré le hatha yoga, qui me procure un cadre théorique robuste pour interpréter les expériences, pour contenir cette énergie qui jaillit, pour la cultiver, la canaliser et l’utiliser. Au même moment, je commence une psychothérapie émotionnelle très complémentaire que je poursuis toujours à l’heure où j’écris ces quelques lignes.
Quand la Divine Déesse s’élève, la langue roule vers l’arrière. [Ramakrishna]

Lire la suite sur le pdf !

Ou télécharger le pdf ici

FIDHY Infos 77_Article Mahe-Kechari
Partagez si vous aimez !Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter

Les commentaires sont clos.